Paris Game Week 2013 : Retour du salon

Le 29 octobre au 3 novembre, c’est déroulé la Paris Game Week, qui était le salon du jeu vidéo français. Avec ses nombreux stands de gros éditeurs comme Activision, Bethesda, Microsoft, Sony… Un joli salon sur le papier, mais c’est tout ! Parce qu’une fois sur place c’est le bordel, même pour la journée presse avec une organisation foireuse et une sécurité qui se la joue gros bras !

Mardi 29, j’arrive tout frais au salon à 19 heures pour la soirée d’ouverture, où il y à la tente presse pour chopper le porte badge, une fois le porte badge au cou je me dirige par l’entrée la plus proche collée à la tente presse, mais la impossible d’y entré ! Le molosse de sécurité dit c’est que pour les exposants et l’ESWC, pour les presses c’est à l’autre bout. Une tente presse à côté d’une entrée pas réservée à la presse c’est un peu con.
Une fois dans le salon, c’est le pied, personne ! Idéal pour tester les jeux pénards.
J’ai testé World of Tank sur Xbox qui m’a l’air d’avoir un bon avenir niveau jouabilité et ergonomie sur la manette pour manier le tank, puis je suis allé sur le stand Bethesda pour tester Skyrim Online qui est leur Meuporg qui se joue FPS ou bien 3e personne avec de bons graphismes, bref Bethesda niveau jeux ils sont corrects (sauf fallout 3).
Pour ce qui est des autres jeux, j’ai vite survolé les stands sauf WRC où j’ai pris un pied immense dans leur simulateur de rallye.
Puis j’ai rejoint mes amis du stand Asus / League of Legend où j’ai fini la soirée avec eux
Bref la soirée de lancement presse reste le meilleur jour.
Vers 1 heure du matin, je quittais le salon où à la sortie devant des grilles il y avait un troupeau de moutons qui attendait la nuit pour être les premiers à avoir la collector de ghost à 200euros gratuite, qui déclenchera deux petites émeutes.

Mercredi 30 j’arrive assez tôt au salon et malgré la mésaventure de l’entrée presse j’arrive sans problème à rentré, mais une fois entré j’entends des cris et je me retourne et je vois des blaireaux forcer le passage pour rentré, mais vite refoulé par les mecs de sécu, dans ma curiosité et mon plaisir sadique de voir gens se battre, je sors pour voir ce qui se passe dehors, et bingo ! Deux ambulances de pompier et une camionnette de police avec quelques flics pour remettre de l’ordre.
Inutile de chercher sur le site des photos ou vidéo de l’émeute vu que ça tourne pas mal sur le Net !
Activision a vraiment merdé sur ce coup, comme pour la Milan Game Week où le stand a été pulvérisé !
Malgré ce pli dans la moquette, je retourne dans le salon et fait le tour, discute avec des amis fait des photos, mais vers 10 heures il commence à avoir une GROSSE foule et la impossible de circuler sans coller quelques bodys check de hockey pour pouvoir avancer.

Les autres jours je ne suis pas allé sauf samedi pour y accompagner des amis et voir LordDVD foutre quelques branlées aux joueurs sur le stand Cdiscount et Lior sur le stand Zotac avec un petit cadeau très utile ! Un porte badge avec un décapsuleur pour les bibines.

Résumé du salon :
Couloirs étroits par rapport à l’année dernière
Organisation POURRIE que ça soit de la sécurité que du salon, comme les entrées presse mal fichues, les malabars de sécurité qui te regarde de haut et l’afflux MASSIF de visiteurs tout collé les uns sur les autres comme des vaches à l’abattoir !
Activision et le Sell qui s’est chié sans prévoir que ça tournerait à l’émeute avec Ghost
Les gens qui volent les objets des autres « un ami c’est fait voler son chapeau de Teemo de LOL, mais à quand même réussi à le récupérer »
Bousculades sur les stands ou les exposent jettent des goodies. Me suis prit un joli coup de coude dans la tronche qui à finit avec un poing dans la gueule du type pour « non-excuses » du coup de coude.

La Paris Game Week est un bon salon d’un côté pour voir les nouveautés avant les achats de Noël et faire de bonnes rencontres que ça soit professionnel ou visiteurs et assister aux finales de l’ESWC.
J’espère que pour leur prochaine édition le Sell, prévoira de plus grands couloirs et voir « plus large »

Petit remerciement à Shirley Tiphaine qui était de la presse pour le salon du chocolat de m’avoir ouvert les portes pour me gaver de Léonidas !