Un astéroïde frappe la lune

Le 11 septembre dernier, Jose Maria Madiedo a eu la chance d’être le témoin d’un phénomène rare. Cet astronome espagnol dirige le programme Midas (Moon Impacts Detection and Analysis System) à l’Université de Huelva, où il est également enseignant.

Depuis plusieurs semaines, grand nombre de ses télescopes sont braqués sur la Lune.
Soudain, alors qu’il scrute l’astre mort, l’une des deux lunettes qu’il a installées à Seville éveille son attention. Un flash long de 8 secondes s’imprime alors dans ses rétines : il est tout simplement en train d’assister à l’impact d’un astéroïde sur la surface de la Lune.
La suite, il la raconte : « Quand j’ai vu ça sur l’écran, j’ai réalisé que j’avais assisté à un événement rare et inhabituel. C’était vraiment énorme. Je ne pouvais pas imaginer un événement aussi lumineux ».

L’astronome a évalué la masse de l’astéroïde à 400 kilos. A 60.000 km/h, l’objet s’est littéralement vaporisé à l’impact.
A l’arrivée, il a creusé un cratère d’un diamètre de 40 mètres, en dégageant une importante source de chaleur, qu’a captée notre astronome espagnol. L’impact était sans doute visible à l’œil nu depuis la Terre.

Sinon Un astéroïde pourrait frapper la Terre le 21 mars prochain

Au premier jour du Printemps, un astéroïde d’un diamètre de 1.2 kilomètre pourrait toucher la Terre. Baptisé du joli nom de « 2003 QQ47″, il s’agit d’un beau bébé de 2.600 tonnes repéré en 2003 qui est, l’on s’en doute, très surveillé par les scientifiques. Le risque de collision est estimé à 1 sur l’échelle de Turin, soit un risque plutôt négligeable. Sa trajectoire est néanmoins encore difficile à prévoir.